Maître Cheng Man Ching          La pratique de l’enchaînement, ou Forme, en solo ou en groupe, est fondamentale. Elle est la base de tout travail ultérieur et convient à la majorité des pratiquants par ses relations avec la relaxation, la santé  et la méditation                On trouve différents styles de taï chi chuan, correspondant chacun à une lignée familiale, chaque style pouvant s’exprimer à travers de nombreux exercices     Le premier exercice est une succession de mouvements précis « la forme » qui sont des actions de combat à main nue, effectués seul, au rythme lent et régulier d’une respiration profonde. Il sera complété par d’autres formes, à deux (le Tui Shu) ou avec une arme (épée, sabre,), des mouvements de respiration Taoïstes et par la pratique de Qi Gong
L a forme du Tui Shou met l'accent sur la structure interne du TaïJ. Le Tui Shou nous apprend à ajuster l'alignement du squelette de façon que si une grande force est appliquée à notre structure, nous puissions la rediriger vers le sol, pour qu'elle ne nous déséquilibre pas E pée, sabre, éventail, bâton, perche... sont des prolongements du corps, des outils dont la maîtrise favorise la réalisation de soi.